Accueil du site > Actualité > Les brèves de l’eau > L’épuration au naturel

L’épuration au naturel

vendredi 17 novembre 2017


Voir en ligne : https://www.espace-sciences.org/sci...

D’abord imaginés comme un moyen de recycler les eaux d’une station spatiale(1), les “jardins d’eaux usées” sont désormais un moyen écologique et efficace de traiter les effluents du quotidien. De nombreuses zones humides artificielles, utilisant les capacités naturelles de dépollution des plantes, des bactéries et des champignons, ont vu le jour à travers le monde. Mais aucune étude n’avait été faite pour suivre leur évolution et leur efficacité à long terme. Jusqu’à ce que l’équipe d’Abdelhak El Amrani(2), chercheur rennais du laboratoire Écobio(3), soit contactée pour évaluer un site pilote installé à Temacine, au nord-ouest de l’Algérie, pour une période de huit ans. Les Rennais ont collaboré avec des ingénieurs de l’Institut d’écotechnique (États-Unis/Angleterre), qui ont développé le concept de “wastewater gardens”. Débutées en 2008, les analyses se sont poursuivies jusqu’en 2015. Les résultats finals viennent d’être publiés dans le Journal of Environmental Management.

Haut de la page